<< Mars 2017 >>
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Bouche de Métro
 

LA CATASTROPHE DU MÉTROPOLITAIN EN 1903

XII- LA FUMÉE NOIRE - L'EXTINCTION DES LUMIERES - LES MORTS


Un garde du train 52, tout juste parvenu aux Couronnes, pousse alors des cris de "Sauve qui peut". Des voyageurs, ne comprenant pas ce qui se passe, le prennent à partie et lui demandent le remboursement de leur billet : "Mes trois sous ! Mes trois sous !". L'avertissement de danger est repris par d'autres agents, mais sans grande conscience de ce qui va arriver par personne.

Subitement, un mur de fumée noire arrive par le tunnel de la direction Ménilmontant. Le courant de traction de la station des Couronnes est encore alimenté mais la fumée masque les lampes et l'obscurité s'installe. Seules les lampes du train et des deux herses placées aux extrémités de la gare dispensent encore un peu d'éclairage.

Des voyageurs restés dans la rame jusque là s'affolent soudain. Voulant fuir, à tâtons dans la pénombre, ils se trompent de direction sur le quai et s'amassent dans le cul-de-sac (Cf. croquis, quai A). Quelques-uns, les plus chanceux, trouvent l'escalier de fer menant à la voie et prennent la direction de la station de Belleville par le tunnel (Cf. croquis, escalier B). Plus d'une cinquantaine de personnes vont trouver la mort à cette extrémité du quai, asphyxiées ou étouffées, entassées les unes sur les autres. Deux autres périront dans le tunnel vers Belleville, rapidement rattrapées par la fumée noire. Cinq à six voyageurs, seulement, s'échapperont par ce chemin.

La fumée noire s'épaissit dans la gare et atteint la salle de distribution des billets. Vingt-trois tickets sont déjà remboursés, pendant que de nombreux autres voyageurs attendent encore de l'être, et une quarantaine de billets viennent d'être compostés. Le garde de queue venu de Ménilmontant avertit alors les agents de service de ce vestibule, mais les lampes à incandescence s'éteignent au même moment. Ceux qui le peuvent encore s'échappent par la bouche de sortie des Couronnes.

Philippe & Gilles HOUDRY

 
<<  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16  >>
info-légales - contact -     © JBWebmastering  2008