<< Septembre 2017 >>
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
Bouche de Métro
 

LA CATASTROPHE DU MÉTROPOLITAIN EN 1903


Un panache de fumée s'élève au-dessus de la station de Ménilmontant où se déroule l'incendie des rames 43 et 52. L'effectif de plusieurs casernes de pompiers est rassemblé. L'eau est déversée en abondance dans les deux gares mais il est impossible d'y descendre. Contenue par les sergents et les gardes républicains à cheval, une importante foule mêlant badauds et parents attend en silence le long du boulevard de Belleville.

Vers 23h, le Préfet de Police LÉPINE et le Colonel des Pompiers veulent tenter de descendre par l'escalier des Couronnes. L'accès en est si chaud que personne ne peut s'y risquer.

A 2h du matin, le 11 août, quelques pompiers arrivent à pénétrer dans la station de Ménilmontant. Ils remontent 7 cadavres.

A 3h, muni du casque respiratoire des scaphandriers, un homme s'enfonce dans la fumée qui sort des Couronnes. Après avoir franchi une distance de soixante mètres, il est remonté sur sa demande. Il n'a absolument rien pu voir.

A 4h, le Préfet et le Colonel s'engagent finalement par la bouche, qui s'est un peu éclairci de ses fumées, parviennent jusqu'au quai, puis remontés et s'empressent de distribuer leurs ordres.

A 5h, précédés par des porteurs de torches, ce sont les pompiers qui descendent équipés de brancards. Quelques corps gisent assez près de l'escalier de sortie. A ce sujet, il paraît que… des agents du Métropolitain auraient fermé les grilles d’entré de la station pour en interdire l’accès. Cette initiative inconsidérée a, si elle est véridique, définitivement condamné les voyageurs emprisonnés à l’intérieur. L'ordre exprès est donné d'aller d'abord à l'extrémité du quai, direction Ménilmontant. Une vision d'horreur se présente alors à la troupe qui manifeste brusquement un mouvement de recul. La lueur des torches éclaire un amoncellement de corps (Cf. croquis, quai A). Il y a là 65 personnes. Deux autres sont trouvées encore dans le train, deux autres dans le souterrain vers Belleville. Au total, 77 morts sont remontés des Couronnes.

Philippe & Gilles HOUDRY

 
<<  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16  >>
info-légales - contact -     © JBWebmastering  2008