<< Mars 2017 >>
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Bouche de Métro
 

LA CATASTROPHE DU MÉTROPOLITAIN EN 1903

XIV- LES 84 VICTIMES


Transportées à la Morgue, les victimes sont examinées par les médecins légistes. Aucune autopsie n'est pratiquée tant les causes de la mort sont apparentes. Un simple examen médical est pratiqué. Les victimes ont toutes succombé par asphyxie ayant inhalé de l'oxyde de carbone. Ce gaz mortel a été massivement produit lors de la combustion des rames à Ménilmontant puis aspiré par le tunnel descendant vers les Couronnes où il s'est amassé.

Les morts sont tous d'origine populaire (à trois exceptions près). Des secours financiers sont aussitôt portés à 23 familles reconnues nécessiteuses. Différentes souscriptions de soutien sont lancées et durent plusieurs jours. Les sommes récoltées seront versées plus tard aux 70 familles des victimes.

Des condoléances officielles arrivent du monde entier tant cette catastrophe marque les esprits. Le Pape lui-même s'y joint.

Philippe & Gilles HOUDRY

 
<<  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16  >>
info-légales - contact -     © JBWebmastering  2008