<< Mai 2017 >>
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Bouche de Métro
 

LA CATASTROPHE DU MÉTROPOLITAIN EN 1903

I- LA MOTRICE 202.


L'automotrice M202 dans laquelle éclate l'incendie est du type le plus récemment employé par la Compagnie du Chemin de Fer Métropolitain. Elle est en service depuis le mois d'octobre 1902. Conformément aux règles d'entretien, d'après lesquelles chaque motrice doit rentrer aux ateliers après un parcours moyen de 20.000 km, la motrice M202 a été révisée les 11 mars et 19 mai 1903. Chaque fois, les induits des moteurs ont été changés.

Le 5 août, la motrice M202 a déjà parcouru 19.000 km et doit retourner aux ateliers à partir du 10 du même mois

Les 7 et 8 août, cette motrice est en service sur la ligne n°1 (Vincennes-Porte Maillot). Le 9, elle passe sur la ligne n°2 (Nation-Porte Dauphine). Durant ces trois jours, aucune anomalie ou accident ne survient.

Le 10 août, elle circule de nouveau sur la ligne Nation-Porte Dauphine. Elle entre dans la composition de la rame 43. Celle-ci comprend 8 voitures : en tête la motrice M202, en queue la motrice M233, au milieu les deux voitures de première classe A175 et A125, et 4 voitures de seconde classe B165, B175, B119 et B133

Monsieur VINOT, wattman [mécanicien-conducteur de rame] du deuxième service, part de la Nation à 11h11 le matin. En arrivant aux Couronnes, le plomb du compresseur de la motrice M202 saute. Il est remplacé mais fond de nouveau. Parvenu à la Porte Dauphine, le wattman signale au sous-chef conducteur que les compresseurs des deux motrices, avant et arrière, ne fonctionnent pas normalement. Ils sont réparés pendant une halte au terminus de 11h46 à 13h10. A ce moment, VINOT repart pour la Nation et y arrive à 13h45. Un autre mécanicien prend la rame 43 pour une rotation et n'a aucun incident. Mais, comme cette rame avait été signalée par VINOT, elle est immobilisée pendant deux tours sur les voies de garage de la Nation pour visiter les compresseurs.

A 16h30, la visite est terminée. Un plomb du compresseur de la motrice de queue a bien de nouveau fondu, et il a été remplacé. Mais rien, hormis ces problèmes de fonctionnement des compresseurs d'air, n'a été relevé comme important.

Philippe & Gilles HOUDRY

 
2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16  >>
info-légales - contact -     © JBWebmastering  2008