<< Mai 2017 >>
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Bouche de Métro
 

INAUGURATION

L'OUVERTURE DU METROPOLITAIN


Chaque voiture automotrice est munie de deux moteurs de 200 chevaux qui reçoivent l'électricité nécessaire à leur fonctionnement par l'intermédiaire de frotteurs en contact continuel avec le rail de prise de courant. Toutes les voitures, soit automotrices, soit d’attelage, sont pourvues de freins automatiques à air comprimé. La vitesse maxima autorisée est de 36 kilomètres à l'heure, mais la marche normale est réglée sur une vitesse de 25 à 30 kilomètres seulement, permettant de faire, en une demi-heure, le trajet de Vincennes à la Porte-Maillot, arrêts compris.
Une particularité à noter : à l'encontre de ce qui se passe sur les chemins de fer Français, les trains du Métropolitain circulent sur la voie de droite, comme les voitures des tramways.
Le prix des places est des plus modérés: 0 fr. 25 en 1re classe; 0 fr. 15 en 2e classe, quel que soit le parcours; il est, en outre, délivré des aller et retour, en seconde seulement, au prix unique de 0 fr. 20.
En terminant, disons que la question de la sécurité a été particulièrement étudiée et que les signaux électriques, ainsi que le bloc-système adopté, offrent toutes garanties.
Le bloc-système est celui de Hall, appliqué en Amérique sur plusieurs milliers de kilomètres, et qui présente sur ceux usités en Europe, l'avantage énorme de laisser toujours fermés derrière un train, non pas un seul intervalle, mais deux intervalles (ou cantons) du bloc, protégés par des signaux. Son fonctionnement est automatique, c'est le train lui-même qui au moyen d'une pédale ferme.la voie derrière lui.
Notons enfin que le Métropolitain possède dans le quartier de Charonne des ateliers, un dépôt de matériel, et des voies de garage raccordés par rail, d'un côté avec la boucle terminale de la station de la Porte de Vincennes et, de l'autre, avec les voies du chemin de fer de Ceinture dans la gare de Charonne-marchandises.

Espérons maintenant qu'on ne va pas s'arrêter en si beau chemin et que les autres lignes du réseau si impatiemment attendues seront construites à bref délai. D'après la convention annexée à la loi du 30 mars 1898, le réseau concédé a été divisé en six sections. On vient de terminer la première, les autres seront construites successivement dans l'ordre suivant :
1° Section B. Ligne circulaire par les anciens boulevards extérieurs;
2° Section C, du boulevard de Courcelles à Ménilmontant;
3° Section D (1re partie), de la porte de Clignancourt au boulevard de Strasbourg, et,
Section E, du boulevard de Strasbourg au pont d'Austerlitz;
4° Section D (2e partie), du boulevard de Strasbourg à la Porte d'Orléans;
5° Section F, du cours de Vincennes à la place d'Italie.
On assure que les travaux de la section B pourront être entrepris dès le mois d'octobre prochain.

Journal L'ILLUSTRATION du 14 juillet 1900

 
<<  1 2 3 
info-légales - contact -     © JBWebmastering  2008