<< Septembre 2017 >>
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
Bouche de Métro
 

LA CATASTROPHE DU MÉTROPOLITAIN EN 1903

VI- LE TRAIN DE SECOURS - RAME 52








La rame 52 est constituée de 4 voitures : en tête la motrice M139, à la suite deux voitures de seconde classe B213 et B161, puis en queue une voiture de première A13.

Les voyageurs descendent de cette rame. Et conformément à la demande de secours des agents de la rame 43, le chef de train de la 52 fait avancer celle-ci jusqu'à rencontrer la rame précédente. Trois de ses voitures sont engagées sous le tunnel. C'est donc sans entrer dans la gare du Combat que l'accouplement des deux trains est effectué. Il est alors procédé aux opérations requises en pareil cas par le garde de queue de la rame 43 et le chef de train de la 52.

A partir de ce moment, aux termes de l'article 35 du règlement général d'exploitation de la Compagnie des Chemins de Fer Métropolitains, c'est le chef de train de la rame 52 qui devient responsable du convoi et le chef de tous ses agents. C'est le wattman VINOT qui garde la responsabilité matérielle du nouveau train car il continue de le conduire.




















Philippe & Gilles HOUDRY

 
<<  1 2 3 4 5 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16  >>
info-légales - contact -     © JBWebmastering  2008